Canon DPP, un concurrent à Lightroom et DxO ?

La version 3.2 de DPP ou « Digital Photo Professional », le dématriceur Canon, vient de sortir. Si j’en parle ici c’est que cette nouvelle version comporte enfin certaines fonctions que tous ses concurrents avaient depuis longtemps et qui sont indispensables pour produire un travail de qualité.

Parmis les nouveautés apportées, voici les fonctionnalités qui me semblent incontournables :

  • Affichage des zones sur-exposées ou sous-exposées. Sans ces informations, il fallait avec les anciennes versions tâtonner pour obtenir la bonne exposition, pourtant caractéristique essentielle d’un bon développement RAW
  • Module de correction des optiques à la sauce DxO permettant la correction des défauts de nos objectifs : distorsion, aberrations chromatiques, vignettage

Et puis des améliorations de moindre importance : vitesse de traitement améliorée, réduction du bruit amélioré, édition des styles d’image personnalisés, possibilité d’attacher des profils ICC externes (autres que sRVB, Adobe RVB, ColorMatch RVB, Apple RVB, Wide Gamut RVB).

Enfin, tous les boitiers ne sont pas supportés (le 20D et les boitiers plus vieux ne le sont pas) , et seulement 32 objectifs sont supportés.

Pour télécharger le soft c’est ici, la documentation en français est sur le site Canon Canada.